AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dale Finnerty • « You will never find a rainbow if you look sky still low »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Dale Finnerty
Administrateur


Messages : 37
Date d'inscription : 25/07/2014
Avatar : Mike Vogel


MessageSujet: Dale Finnerty • « You will never find a rainbow if you look sky still low »   Ven 25 Juil - 15:02


DALE FINNERTY
feat mike vogel



FICHE D'IDENTIFICATION N°0000005

~ NOM : : Finnerty
~ PRENOM : Dale
~ DATE DE NAISSANCE : 3 Septembre 1980
~ ETAT CIVIL : Célibataire
~ ETUDES : Etude de droit à la New York University School of Law
~ VILLE : New York
~ PROFESSION : Policier
~ HABITATION : Appartement
~ GROUPE : Police



DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE

Dale est hanté par une erreur qu’il a faite alors qu’il était sur le terrain et qui a coûté la vie à trois de ses collègues. Pour lui, ses collègues ne devaient pas mourir, c’était bien lui qui devait mourir et il s’en veut terriblement pour cela. Mais il est tout de même fier pour une seule chose : il a pu sauver la vie de quatre personnes. Son erreur lui a permis de se rendre compte d’une chose : ne jamais faire cavalier seul sur le terrain mais travailler en équipe. Dale est assez renfermé depuis ce jour, il ne se confie pas beaucoup, ne montre pas beaucoup ses émotions sauf aux personnes avec qui il est proche. Il aime son travail mais il aime aussi avoir sa vie privée et sortir avec ses amis pour pouvoir décompresser. Il est assez charmeur envers les femmes mais par contre, il déteste quand on lui dit que c’est un héros.



DESCRIPTION PHYSIQUE

Dale a les cheveux châtains tirant même parfois sur le blond suivant les reflets. Ses yeux sont bleus, un bleu assez clair. Il porte une barbe, ni trop court, ni trop long. Sa barbe lui donne l’air un peu plus âgé et il préfère car sans, il dit qu’il a l’air d’un adolescent. Il ne possède aucun tatouage ni piercing. Côté vestimentaire, loin de lui l’uniforme de policier. Il le portait à ses débuts mais il est bien plus à l’aise dans ses propres vêtements. Il ne porte pratiquement que des jeans avec à ses pieds des baskets noires, idéal pour pouvoir courir. Il met soit des chemises, soit un t-shirt. Bref, les vêtements les plus confortables pour aller travailler. Pour sortir, il porte une veste en cuir noire qu’il laisse ouverte. En clair, il ne porte que des tenues décontractées et pourtant, tout le monde sait qu’il est de la police. Peut-être à cause de sa posture qui sait. Pour des soirées un peu plus chic, bien entendu le costume trois pièces est de rigueur mais avec modération, de toute façon, il ne s’habille ainsi que pour des grandes occasions.


HISTOIRE PERSONNELLE

« Dale… Dale ? Vous m’entendez ? »
Les paroles étaient lointaines, Dale était plutôt concentré sur ce qu’il se passait dehors plutôt qu’à l’intérieur de cette pièce. Il ne faisait nullement attention à ce qu’on lui disait. En réalité, il n’avait jamais envie de venir ici. Tout le monde lui avait que ça lui ferait le plus grand bien mais sérieusement, ça faisait maintenant des années que tout s’était passé et il se sentait bien, alors pourquoi avoir envie de parler avec une psychologue ?
« Dale, vous savez ce n’est pas moi qui paye vos séances… »
Dale se retourna et soupira. D’accord, elle voulait des réponses, elle allait en avoir. Il commençait à s’impatienter de toute façon alors quitte à lui dévoiler sa vie, il allait le faire.
« Qu’est-ce que vous voulez savoir ?
- Je veux savoir votre vie et peut-être savoir d’où provient ce mal être »
Dale secoua lentement la tête et leva les yeux au ciel. Un mal être ? Dale ? Ce n’est pas parce qu’il a fait des choses dont il n’est pas forcément fier qu’il a un mal être. Dale alla s’assoir en face de la psychologue et droit dans les yeux il commença son récit, sa longue histoire allant de sa naissance jusqu’à cette foutue séance.
« Tout a commencé le 3 Septembre 1980 à New York à la maternité. Une femme du nom de Jane Finnerty était en salle d’accouchement, prête à mettre au monde un petit garçon, accompagné de son mari, Jack Finnerty. Ce bébé était plutôt inespéré car après de nombreuses tentatives et fausses couches, cette fois ce bébé allait bel et bien naître. Je suis né à exactement 21h21. Dès mes premières minutes sur cette Terre, j’avais déjà des tonnes d’amour de la part de mes parents et ça dure toujours d’ailleurs à chaque fois que je leur rends visite.
- Je me trompe ou cet amour vous étouffe ?
»
Mais pour qui elle se prenait celle-là pour avancer cette idée venue de nulle part ? Dale soupira, il voulait en restait là et ne plus rien dire mais il lui restait pratiquement une demie heure à tenir avant de pouvoir être libéré de cette pseudo psychologue.
« Ce sont mes parents, je suis leur fils unique. Vous pensez quoi, qu’ils allaient me ruer de coups ? »
La psychologue ne dit rien, et c’était tant mieux.
« C’est bien ce que je pensais, maintenant si vous permettez que je continue… J’ai vécu une enfance sans encombre. Mes parents ne roulaient pas sur l’or mais on n’était à plaindre non plus. A l’école j’avais de bonnes notes, des amis, bref tout allait pour le mieux. Un jour, je devais avoir 10 ou 11 ans, on avait été cambriolé à la maison alors qu’on était partis en vacances. Quelques objets de valeurs avaient disparus et mon père avait fait appel à la police. Il n’espérait pas retrouver les affaires volées mais au moins être dédommagé. C’est à ce moment-là que mon choix professionnel se dessina devant mes yeux : flic de New York. Rendre service aux personnes, les protéger, retrouver les criminels que ce soit pour meurtres ou pour des petits délits, cette idée me plaisait et je suis parti dans cette direction. Même en grandissant, cette idée me restait en tête. Alors le jour où j’ai pu commencer à travailler, j’ai fait des petits boulots pour financer mes études. Je suis rentré à la New York University School of Law où j’ai obtenu mon diplôme, sans vouloir me venter, haut la main. Je suis rentré peu de temps après dans la police de New York. Je suis rentré en mars 2001… »
Dale fit une pause dans son récit. 2001, tellement de choses se sont passées cette année-là ! Des choses qu’il aurait préféré ne jamais connaître.
« J’étais heureux d’être rentré dans la police de New York et mes parents l’étaient aussi. On m’a très vite formé dans les bureaux et j’ai pu rapidement aller sur le terrain avec mes coéquipiers. Mais un jour maudit pour les newyorkais arriva… le 11 Septembre 2001… »
Un long silence s’installa dans la pièce. Dale ne put s’empêcher de remarquer la tristesse dans les yeux de la psychologue qui semblait avoir perdu quelqu’un en ce jour. Ce jour où tout le monde aurait voulu que ce soit un cauchemar éveillé. Il n’aimait peut-être pas cette psychologue mais il compatissait à sa douleur.
« Au départ, je n’étais pas censé aller sur le terrain. Je n’étais encore qu’un bleu donc pas assez qualifié pour un tel accident. Enfin, à ce moment, nous pensions encore que ce n’était qu’un accident. Je suivais les nouvelles à la télévision, c’était tellement inimaginable. Il fallut à peine dix minutes à mes collègues pour m’appeler en renfort parce que la tour risquait de s’effondrer et il fallait le plus de monde possible sur les lieux pour évacuer les gens bloqués dans la tour. J’étais sur place en à peine cinq minutes avec d’autres de mes collègues qui avaient aussi été appelés en renfort. Un spectacle effroyable était devant moi… Des gens sautaient de l’immeuble en flamme parce qu’ils savaient qu’ils n’allaient pas s’en sortir, certains hurlaient aux fenêtres pour qu’on les délivre de ce cauchemar, des débris volaient au-dessus de nous… Tout le monde était effaré, que ce soit la police ou même les pompiers qui étaient présents avec nous. Mais pour l’heure, nous devions faire vite, il y avait encore tellement de personnes à faire évacuer sans savoir si l’immeuble allait encore tenir debout. J’avais pour ordre de rester à l’extérieur et de prendre en charge les blessés pour les emmener en lieu sûr et les faire soigner. Mais… »
Dale refit une nouvelle pause. Se remémorer ce jour était très dur pour lui et en particulier pour ce qu’il avait fait. Jamais il ne pourrait se le pardonner.
« Un bruit se fit entendre et machinalement, tout le monde leva la tête vers le ciel. Un deuxième avion volait mais il volait très bas. Tout le monde l’avait vu se crasher dans la 2ème tour. Cette fois, c’était sûr, ce n’était pas un accident mais bel et bien un attentat et nous n’avions plus une tour à faire évacuer mais bien deux. Tout le monde était sur le pied de guerre. Certains de mes collègues allaient avec les pompiers pour secourir des personnes à l’intérieur des tours, certains s’occupaient de délimiter un périmètre de sécurité et d’autres comme moi je m’occupais des personnes sortant des tours. Pendant presque une heure j’ai vu des personnes sortir en pleurant, en étant choqués et déstabilisés par ce qu’il venait de se passer. Mais on avait encore un plus gros problème sous les bras. On entendit tous un bruit sourd, du verre explosait, des débris s’amoncelaient sur le sol… La 2ème tour s’effondrait sous nos yeux. Tous ceux qui étaient à proximité des tours essayaient de se trouver un endroit pour éviter les débris et pour éviter de respirer de la poussière. Je m’étais réfugié dans la voiture qui m’avait amené sur les lieux avec certains de mes collègues, attendant que tout redevienne plus visible. Personne ne parlait dans la voiture, on réalisait qu’il y avait encore des centaines de victimes qui n’avaient pas encore pu sortir de là et s’était faites emprisonnées. La pénombre de la fumée et de la poussière se dispersa et on put enfin s’y remettre. Un cri m’intrigua une fois que j’étais sorti de la voiture. C’était une femme qui était bloquée à une trentaine ou quarantaine d’étages au-dessus de moi. Elle disait quelque chose mais je n’arrivais pas vraiment à entendre ce qu’elle disait.
- Qu’avez-vous fait Dale en voyant cette jeune femme désemparée dans cette tour ?
- J’ai demandé à des pompiers s’ils pouvaient aller la chercher mais ils me disaient que le bâtiment était de moins en moins sûr et qu’aller aussi haut était trop risqué maintenant.
- Et qu’avez-vous fait ?
»
Dale se tût. Il savait qu’il n’aurait pas dû y aller ce jour-là mais des vies étaient en jeu et il savait qu’elle pouvait s’en sortir, que ce n’était pas si haut et qu’ils pourraient sortir s’ils allaient vite.
« J’ai suivi mon instinct. Je devais aller dans ce bâtiment pour la sortir de là mais j’y suis allé sans le dire à personne. Je n’ai pas vu à quel étage elle était mais je l’ai trouvé. Il y avait aussi six personnes qui étaient coincés avec elle à cause d’un mur qui s’était effondré près de la sortie et ils savaient qu’ils n’allaient pas assez vite pour pouvoir s’en sortir vivant. Je les ai aidés à créer un passage où ils pourraient sortir. On commençait tous à redescendre quand on a senti le sol trembler. Les murs tremblaient aussi et on a su que la tour jumelle s’effondrait alors qu’on était encore à l’intérieur. On essayait tout de même de rejoindre le plus vite possible la sortie mais nous n’avons pas réussi… »
Dale remarqua que la psychologue avait les larmes aux yeux en entendant son histoire.
« Deux des six personnes que j’ai voulu sauver sont morts à la suite de l’effondrement et… je ne l’ai su qu’en sortant mais 3 de mes collègues ont aussi perdu la vie en voulant me rejoindre pour m’aider… Je suis fier d’avoir pu sauver quatre autres personnes mais rien que pour avoir perdu trois autres collègues, je ne supporte cette idée. On m’a décoré en disant que j’étais un héros mais je n’en suis pas.
- Nous faisons tous des choix difficiles.
- Peut-être, mais si j’avais demandé leur aide, ils ne seraient surement pas là où ils sont maintenant.
- Et après ce jour, que s’est-il passé dans votre vie ?
- Je suis toujours flic de New York, je regrette toujours d’avoir voulu jouer le héros tout seul, j’ai eu une petite amie pendant cinq ans mais quand on a vécu quelque chose de ce genre, ça vous bouffe de l’intérieur.
- Elle n’est pas restée ?
- Non, elle disait que je ne devais pas m’en soucier que j’avais fait ce qui était juste mais comment je ne pourrais pas m’en soucier alors que je regrette ? Ce n’était pas à eux de mourir mais à moi, le bleu qui n’était pas encore assez expérimenté pour être sur les lieux d’un attentat. Désormais je vis ma vie et si je devais être confronté à la même situation, je demanderais à mes collègues disponibles de m’aider à sauver ces personnes.
»
Une heure était passée, la séance avec la psychologue était passée. Elle avait tout ce dont elle avait besoin maintenant, mais pour l’heure Dale devait partir. Il salua la psychologue mais avant de refermer la porte, il avait une dernière chose à dire.
« Au fait, toutes mes condoléances
- Merci… L’une des deux personnes qui est morte  et que vous n’avez pas pu sauver, l’un d’eux était mon mari…
»
Dale eu un regard désolé envers la jeune psychologue et sortit de la pièce sans dire un mot de plus.


ET TOI, DERRIÈRE TON ECRAN ?

PRENOM : Séverine ~ SURNOM : S, SF, Sév, Sevnol ~ ÂGE : 20 ans ~ CONNAIS-TU LES CSI : Oui mais ceux que j'ai suivi sont les CSI NY ~ SI OUI, QUEL PERSONNAGE TU PREFERES ? : Je ne sais pas, j'ai pas de personnage préféré, la team NY est géniale au complet ~ COMMENT TROUVES-TU LE FORUM ? : No comment, je peux pas juger c'est moi qui ai fait le design QUEL EST TON NIVEAU DE RP ? : Moyen ~ AS-TU LU LE REGLEMENT ? : Oui, je le confirme avec le code suivant Code validé par Horatio Caine


fiche créee par Sevnol


Dernière édition par Dale Finnerty le Sam 26 Juil - 16:53, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Horatio Caine
Administrateur


Messages : 153
Date d'inscription : 03/10/2013
Localisation : A miami


MessageSujet: Re: Dale Finnerty • « You will never find a rainbow if you look sky still low »   Ven 25 Juil - 19:28

Coucou Séééééévvvvvv !!! Very Happy

Ravie de voir que tu te joins à nous !!!!!!!!! Jusqu'à présent tu étais souvent venue ici en tant que CSI. ^^

Bon je ne vais pas trainer, je valide le code et te souhaite bon courage pour la suite de ta fiche. ^^

Bises et à toute. Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpg-criminal-minds.com/
avatar
Calleigh Duquesne
Administrateur


Messages : 58
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 43
Localisation : Miami
Avatar : Emily Procter


MessageSujet: Re: Dale Finnerty • « You will never find a rainbow if you look sky still low »   Sam 26 Juil - 2:04

Bon courage pour ta fiche ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dale Finnerty
Administrateur


Messages : 37
Date d'inscription : 25/07/2014
Avatar : Mike Vogel


MessageSujet: Re: Dale Finnerty • « You will never find a rainbow if you look sky still low »   Sam 26 Juil - 8:47

Merci vous 2 Very Happy

Bah j'avoue que j'en avais marre de traîner avec CSI et pas pouvoir souhaiter la bienvenue, et bon j'avais dit que dès que j'avais un peu plus de temps, je me ferai un personnage ici. Du coup me reste plus qu'à avoir un peu d'idées maintenant pour l'histoire. Je fais ça au plus vite Wink

_________________
No matter how dark the moment, love and hope are always possible.
The best love is the one that awakening the soul and makes us excel. He fires our heart and soothes our mind. That's what you brought me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jo Danville


Messages : 29
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 23
Localisation : New York
Avatar : Sela Ward


More information
Liens:

MessageSujet: Re: Dale Finnerty • « You will never find a rainbow if you look sky still low »   Sam 26 Juil - 12:27

Bienvenue parmi nous Sèv Smile
Et tu as fait un très bon choix d'avatar Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dale Finnerty
Administrateur


Messages : 37
Date d'inscription : 25/07/2014
Avatar : Mike Vogel


MessageSujet: Re: Dale Finnerty • « You will never find a rainbow if you look sky still low »   Sam 26 Juil - 16:55

Merci Jo Very Happy Aha, j'avoue Mike Vogel est tellement   

Et bien voila, j'ai officiellement terminé ma fiche ! J'espère par contre que l'histoire conviendra et que c'est assez crédible, parce que j'avoue à un moment, j'ai eu un petit doute ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Calleigh Duquesne
Administrateur


Messages : 58
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 43
Localisation : Miami
Avatar : Emily Procter


MessageSujet: Re: Dale Finnerty • « You will never find a rainbow if you look sky still low »   Sam 26 Juil - 18:26

L'histoire est très bien. Enfin, j'ai encore du mal avec le 11 septembre personnellement. (Qui ne sait pas ce qu'il faisait ce jour-là quand c'est arrivé?) Ça me met toujours la larme à l'oeil.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Horatio Caine
Administrateur


Messages : 153
Date d'inscription : 03/10/2013
Localisation : A miami


MessageSujet: Re: Dale Finnerty • « You will never find a rainbow if you look sky still low »   Sam 26 Juil - 20:49

OKi ! Tu es validée très chère ! Je te mets le numéro d'identification et te laisse demander des trucs à Calleigh qui prend désormais le relais. Razz

Bises et bon jeu. x)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpg-criminal-minds.com/
avatar
Calleigh Duquesne
Administrateur


Messages : 58
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 43
Localisation : Miami
Avatar : Emily Procter


MessageSujet: Re: Dale Finnerty • « You will never find a rainbow if you look sky still low »   Sam 26 Juil - 20:56

Alors Mr. Finnerty, dans quel genre d'endroit habitez-vous?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sara Siddle
Administrateur


Messages : 17
Date d'inscription : 13/11/2013
Age : 45
Localisation : Las Vegas

MessageSujet: Re: Dale Finnerty • « You will never find a rainbow if you look sky still low »   Ven 1 Aoû - 16:01

Bienvenue à toi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dale Finnerty • « You will never find a rainbow if you look sky still low »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dale Finnerty • « You will never find a rainbow if you look sky still low »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» une catapulte pour que dale!!!
» pédale
» Lily Dale (Arthur H)
» Hommes de Dale et un nain
» Dédale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
RPG CSI
 :: Dossiers de candidatures :: Dossiers acceptés
-